40000 mégots retrouvés sous chaque télésiège en fin de saison

Publié le par Alexandrine

Soumis à une forte pression de la part d'Européens du Nord préoccupés de plus en plus par l'impact environnemental des activités humaines des grandes stations de ski, celles-ci amorcent-elles un nouveau virage?










Si la candidature de Val-d'Isère 2009 a mis en évidence l'indispensable respect du Pin Cembro (wiki),  bien entendu elle n'est pas la seule à se préoccuper du Développement Durable.
La prise en compte du DD s'illustre dans de belles initiatives très diverses comme :
-les groupes électrogènes remplacés par des panneaux solaires,
-les huiles biodégradables utilisées dans les moteurs des engins de damage,
-les canons à neige excluant tout ajout chimiques,
-les gravillons déversés au lieu du sel sur les routes,
-la production de neige de culture (ressources inexploitables) pour la distribution d'eau potable,
-l'enfouissement de lignes électriques et la pose d'éclairage propre,
-la présence de navettes électriques,
-des plans de circulation plus draconiens afin d'éviter bouchons et pollution à Chatel, Megève, La Norma, La Clusaz, Tignes, Chamonix, Flaine, La Toussuivre, Val d'Isère, Val-Thorens.

Les Touristes eux aussi sont mis à contribution grâce aux opérations de sensibilisation sur le rejet de macro déchets dans la nature. Par conséquent, certaines stations mettent à disposition des skieurs des cendriers.

Rappel : UN SEUL MEGOT POLLUE UN METRE CUBE DE NEIGE
Des journées dédiées au respect de la montagne s'organisent, néanmoins, il n'est pas exceptionnel de trouver plus de 40000 mégots sous chaque télésiège. Alors, à nous de faire en sorte que les pistes ne ressemblent pas à des "cendriers monstres" lors de la fonte des neiges et cela pour une pédagogie payante avec le Cendrier Conique sun reflex!




 

Publié dans cendrier.de.plage

Commenter cet article